baka fic ♥ Index du Forum
baka fic ♥
Mes amis prenez votre plus belle plume, une pincée d'inspiration, et surtout un grain de folie, et ainsi naîtront vos plus beaux écrits, vos plus belles pensées, et nos plus beaux rêves....
 
baka fic ♥ Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Suceur de sang

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    baka fic ♥ Index du Forum -> baka fic ♥ -> Fictions -> Fiction de Weerwolf
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Weerwolf
Royaume noir
Royaume noir

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2012
Messages: 1 147

MessagePosté le: Sam 13 Oct - 12:25 (2012)    Sujet du message: Suceur de sang Répondre en citant

Suceur de sang  
Je n’ai plus 5 ans bon sang ! Je marchai tranquillement, un soir d’hiver, dans le bois bordant ma maison. Un tapis de feuilles mortes masquait le bruit de mes pas. Un léger brouillard planait à la cime des arbres faisant ressentir une ambiance lugubre. J’étais habillé chaudement : gants, bonnet et doudoune. Ma respiration était courte tellement le stress m’envahissait. Je n’aurais peut-être pas dû accepter ce stupide défi lancé par mes compagnons de classe. J’arrivai, enfin,  à une maison haute de plusieurs mètres dont la peinture bleue s’écaillait à plusieurs endroits laissant place à des planches de chênes. La grille était dégondée et menaçait de s’écrouler. De part et d’autre de celle-ci, se trouvait, sur une colonne de marbre, deux gargouilles qui me fixaient de leur regard de pierre. Plusieurs vitres de cette bâtisse étaient brisées et il me semblait, dans la plus haute fenêtre, entrevoir une silhouette. J’entrai dans le domaine et marchai sur le perron mais, celui-ci grinça. Je poussai la porte et entrai alors dans ce qui paraissait être un hall d’entrée. Il était de forme pentagonale et conduisait à un escalier blanc. Le papier peint était déchiré à plusieurs endroits. Une commode vide était encastrée dans un mur et une fenêtre donnait sur l’entrée. Le plafond était peint d’une fresque racontant le combat de deux armées qui m’étaient inconnues. Je montai les escaliers qui me conduisirent à une pièce vaste, remplie de tableaux et de fauteuils en cuire avec des coussins de velours rouge. Une cheminée abritait les restes d’un feu qui avait l’air d’avoir servi il y a peu. Dans cette pièce régnait un parfum de vieux, de cendres et d’autre chose que je n’avais senti auparavant. Un bureau était situé à l’autre extrémité de la pièce, derrière lequel, sur le mur, trônait des têtes d’animaux. Cela devait être sûrement le salon. Une porte paraissait donner sur une autre pièce, je m’apprêtais à l’ouvrir mais un frisson me parcouru l’échine. Je me retournai dans le but de partir mais je vis un vieil homme assis dans un fauteuil, devant le feu qu’il venait sans doute de rallumer …  Il avait le visage rond et le teint très pâle ainsi que des cheveux blanc et le crâne quelque peu dégarni. Il avait aussi d’étranges yeux ambrés et un nez un peu retroussé ainsi que des lèvres charnues. Il me vit et me sourit.-          Viens t’asseoir, mon garçon, me dit-il en me faisant un signe de la main.
-          Merci, monsieur.
-          Comment t’appelles-tu ?
Ses yeux brillaient d’un rouge sang.
-          Alex, lui répondis-je encore étonné de cet éclat particulier, mais on m’a dit que cette demeure était inhabitée depuis deux ans.
-          A-t-elle l’air inhabitée ?
-          Non, effectivement.
-          Tu as l’air affamé ; je vais aller te chercher de quoi manger.
-          Oh ! Mais ne vous dérangez pas, monsieur !
-          Ne t’inquiète pas, j’ai rarement de la visite, cela me fait très plaisir et appelle moi Henry.
-          Bien, comme vous voudrez.
Il ouvrit la porte où je n’avais pas osé entrer et je me surpris entrain de sourire en apercevant que ce n’était qu’une cuisine. Mon hôte s’absenta une dizaine de minutes. Les crépitements, la lumière et la chaleur du feu me berçaient peu à peu aussi, ne fus-je pas surpris de ne pas entendre Henry arriver avec le plat. L’assiette était magnifiquement garnie d’un steak juteux et saignant, d’une bonne portion de frites et d’un demi-ravier de salade assaisonnée de vinaigrette et de petits légumes. Je coupai un morceau de viande et le portait à ma bouche. Il avait été parfaitement cuit et assaisonné mais il avait un gout spécial ; une saveur que je ne connaissais pas. Le vieillard me sourit et j’aperçus deux longues canines sur son maxillaire supérieur. Le doute s’empara de moi, j’avais la gorge serrée. Je finis tout de même mon repas.
-          Qu’en penses-tu ? me demanda-t-il.
-          C’était succulent ! Mais qu’était-ce ?
-          Du bœuf assaisonné d’une sauce.
-          D’une sauce ?
-          Oui, me dit-il en souriant, un jus de viande saupoudré avec du somnifère en poudre.
Je le regardais, les yeux écarquillés de terreur, la bouche grande ouverte. Je me levai et marchai en titubant tel un zombie et me dirigeai vers « la cuisine ». J’entrai en trombe dans la pièce, ouvris le frigidaire et faillis tomber en syncope. Dans celui-ci, étaient alignées des poches remplies d’un liquide rouge-noir. Je n’avais pas besoin de vérifier mon hypothèse puisqu’elle venait de se transformer en une certitude effroyable. Le dénommé Henry était un suceur de sang, un vampire ! L’effet du somnifère commençait à agir et à m’engourdir les membres. Je me mis à courir en me dirigeant vers l’escalier mais il m’agrippa le bras avec une force de colosse. Sa peau pâle cachait bien autre chose, elle était glacée. Je serrai mon poing et lui lançai une droite dans la figure, il tituba et tomba à la renverse. Je profitai de cette occasion en or pour fuir. Je dévalai les escaliers et ouvrit la porte. La peur me fit perdre mon sens de l’orientation et mes moyens. Mon peur battait au rythme de l’angoisse qui montait peu à peu en moi. Tel un tigre chassant sa proie, il me traquait et la proie, c’était moi. Ma vision se brouillait peu à peu, je traversai le bois en toute hâte. Chaque branche, sous l’éclat blafard de la lune, paraissait être une main griffue prête à  m’attraper. J’arrivai à un cimetière mais sous l’effet de cette drogue, je ne vis pas une pierre tombale et trébuchai me retournant la cheville. J’étais condamné, le vampire se tenait devant moi. Ses yeux étaient devenus rouge sang. Il susurra des mots en latin que je ne compris pas. Il s’approcha de ma gorge et plaqua sa main sur ma bouche m’empêchant ainsi de crier. Il me mordit en pleine jugulaire. Il retira ses crocs meurtriers de ma gorge. Le sang coulait, une douleur semblable à une brûlure atroce me faisait souffrir. J’étais tétanisé, le vampire repartit en direction de sa demeure et j’eus l’impression que je ne le reverrai jamais. Il me laissait agoniser. Le somnifère me fit m’endormir et je sombrai dans le monde des rêves. Le lendemain, je fus réveillé par le bruit d’un bulldozer creusant une tombe. J’étais pâle et ma peau était glacée. Ma bouche était pâteuse et mes yeux clignaient sans cesse. Les rayons du soleil me caressaient la peau sans me faire la moindre égratignure. Je passai ma langue sur mes dents et sentis deux longues canines sur ma mâchoire supérieure. Je me levai et sortis de ma torpeur matinale pour me diriger chez moi. Je ne ressentais plus aucune douleur au cou ni à la cheville. Je comprenais tout, l’odeur que je ne connaissais pas était celle de du sang. Je continuais ma route pour enfin arriver devant la porte de chez moi. Je l’ouvris et regardai ma montre : 7H. J’ai largement le temps puisque l’école commence à 8H15. Je me dirigeai vers la salle de bain, ouvris la porte et me débarbouillai. Quand j’eus fini, je pris du fond de teint à ma mère pour cacher ma pâleur et m’en appliqua sur le visage. Le résultat était satisfaisant. Je n’avais pas le cœur à déjeuner et il restait deux problèmes et non des moindres : cacher mes yeux ambrés et mes canines. Je sortis plus tôt de chez moi avec des lunettes de soleil et une écharpe. Je m’engageai dans une rue étroite mal éclairée et peu fréquentable mais, c’était un raccourci. Un homme, la vingtaine, sortit de la pénombre et me menaça avec un couteau. Je l’empoignai par le col et le plaquai contre le mur. Je découvris mes crocs et le mordis au cou, le vidant de son sang. Mon repas terminé, je m’essuyai la bouche et continuai mon chemin. Aux grilles de l’école, je me souvins des paroles d’Henry et les traduit machinalement et sans aucune difficulté :
«  Tu es l’élu et mon successeur. »
 1 ère de couverture :



4 ème de couverture :


_________________
Ce moment où tu t'es fait spoiler et que t'apprend que ton perso favori crève, t'as juste envie de tout péter et pleurer XD


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 13 Oct - 12:25 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Itafay
Général
Général

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2011
Messages: 3 161
Localisation: Nord

MessagePosté le: Sam 20 Oct - 10:56 (2012)    Sujet du message: Suceur de sang Répondre en citant

C'est le début de ton bouquin ?????

(Y a une petite faute, t'as écrit peur au lieu de coeur à un moment Wink )

Sinon je veux la suite !!
_________________
« L'écriture, toute écriture, reste une audace et un courage. Et représente un énorme travail. »



Revenir en haut
MSN
Weerwolf
Royaume noir
Royaume noir

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2012
Messages: 1 147

MessagePosté le: Sam 20 Oct - 12:02 (2012)    Sujet du message: Suceur de sang Répondre en citant

C'est une nouvelle que j'ai écrit pour mon cour de français mais s vous voulez une suite, cela peut se faire Wink
_________________
Ce moment où tu t'es fait spoiler et que t'apprend que ton perso favori crève, t'as juste envie de tout péter et pleurer XD


Revenir en haut
Itafay
Général
Général

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2011
Messages: 3 161
Localisation: Nord

MessagePosté le: Sam 20 Oct - 12:08 (2012)    Sujet du message: Suceur de sang Répondre en citant

Cool =)
_________________
« L'écriture, toute écriture, reste une audace et un courage. Et représente un énorme travail. »



Revenir en haut
MSN
Azura
Royaume noir
Royaume noir

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2012
Messages: 1 682
Localisation: A côté du grand arbre vert,près du caillou gris

MessagePosté le: Sam 20 Oct - 12:15 (2012)    Sujet du message: Suceur de sang Répondre en citant

Sweeeeeeeeet!
_________________
"L'Aube est rouge.Beaucoup de sang a du couler cette nuit" Legolas,Le Seigneur des Anneaux


Revenir en haut
Weerwolf
Royaume noir
Royaume noir

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2012
Messages: 1 147

MessagePosté le: Sam 20 Oct - 23:35 (2012)    Sujet du message: Suceur de sang Répondre en citant

CHAPITRE 2 :
J'entrai dans la cour, les autres me regardaient avec insistance. Je me dirigeai vers un banc où se tenait un groupe de deux garçons, la quinzaine. L'un avait des cheveux noirs bouclés et des yeux marrons. L'autre avait des cheveux hirsutes blonds et des yeux bleus. Ils rigolaient à plein poumon. Je m'avançai vers eux et m'asseyai auprès de mes deux lanceurs de défis. Ils me dévisagèrent.
- Alors t'a pris froid ? dit le  noir de cheveux
- Non, Danny. lui dis-je le plus calmement du monde.
- Tu t'es défilé alors !
Ils éclatèrent de rire.
- Non, Max.
- T'as des preuves ? lança Danny
Je souris derrière mon écharpe.
- En tant voulu, lui dis-je.
.La sonnerie retentit, produisant un bombardement dans mes tympans. Je lachai un petit cri de douleur et m'élançai vers les rangs à une vitesse folle. J'intégrai  les rangs en silence. Première heure de cour, gym, parfait. Le prof vint nous chercher et nous entrâmes dans les vestiaires. Je me déshabillai sous le regard stupéfait des autres garçons.
- Alex ? T'as fait quoi ?
Je baissai le regard et vit mon torse, j'étais muscler et ça se voyait, c'était un autre effet d'être un vampire.
- Muscu, dis-je d'un sourire narquois.
Le prof vint nous chercher pour nous conduire à la salle de gym.
- Aujourd'hui, les mioches, judo et saut acrobatique et un petit foot.
Des exclamations de contentement s'élevèrent de la salle. Je souris derrière mon écharpe de nouveau. J'allais pouvoir dévoiler mes nouveaux talents.
_________________
Ce moment où tu t'es fait spoiler et que t'apprend que ton perso favori crève, t'as juste envie de tout péter et pleurer XD


Revenir en haut
Azura
Royaume noir
Royaume noir

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2012
Messages: 1 682
Localisation: A côté du grand arbre vert,près du caillou gris

MessagePosté le: Sam 20 Oct - 23:46 (2012)    Sujet du message: Suceur de sang Répondre en citant

QUAWAAA?!Tu utilise tes pouvoirs!
CHEAAAAAAAAAAAAAAAATEEEEEEEEEEER!
Je veut,j'ordonne et j'exige,une sweet!
_________________
"L'Aube est rouge.Beaucoup de sang a du couler cette nuit" Legolas,Le Seigneur des Anneaux


Revenir en haut
Weerwolf
Royaume noir
Royaume noir

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2012
Messages: 1 147

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 10:27 (2012)    Sujet du message: Suceur de sang Répondre en citant

CHAPITRE 3
Le prof me regardait, je lui souris.
- Alex, pas de lunettes ni d'écharpes tu connais le règlement.
- Mais monsieur.
- Désolé tu connais le règlement.
Je souris et j'enlevai mon écharpe et mes lunettes. Tous me dévisagèrent, je passai ma langue sur mes canines, elles avaient rétrécies mais pour mes yeux, rien à faire apparemment.
- Tes yeux sont bizarres, me dit un garçon.
- Lentilles, dis-je.
- Bon, on y va les gars. dit le prof.
Nous entrâmes dans la salle de gym, un pièce vaste remplie de tremplin et de tapis. Je n'étais d'habitude pas tèrs fort au saut ni au judo mais avec mes nouveaux talents.
- Vous allez commencer par faire deux tours de la salle et à votre aise ! J'insiste sur à votre aise !
Ils commencèrent à courir.
- Alex, tu n'y vas pas ? me demanda le prof.
- Si, soupirais-je.
Je courai à mon aise ce qui veut dire qu'en 50 secondes, j'avais déjà fait les deux tours. Le prof n'en revenait pas. Je lui souris.
- Endurance et sprint avec mon père, dis-je.
- D'accord !
Les autres arrivèrent 1 minutes après moi. Ils me regardèrent de travers.
- Bon, cria le prof, une équipe de 10 au judo et l'autre équipe de 10 au saut, on inverse toutes les 15 minutes.
Je faisais partie du groupe judo, je commença et mon adversaire était Danny.
- Tu es prêt ?
- Plus que prêt, répondis-je.
IL s'avança vers moi et je le plaquai au sol immédiatement avec une force de colosse. Il se releva et je vis qu'il saignait du nez. Le sang coulait et réveillait en moi le vampire. Tout ce que je voulais, c'est manger !
_________________
Ce moment où tu t'es fait spoiler et que t'apprend que ton perso favori crève, t'as juste envie de tout péter et pleurer XD


Revenir en haut
Itafay
Général
Général

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2011
Messages: 3 161
Localisation: Nord

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 12:24 (2012)    Sujet du message: Suceur de sang Répondre en citant

Ca sent pas bon ça !

Sweet !
_________________
« L'écriture, toute écriture, reste une audace et un courage. Et représente un énorme travail. »



Revenir en haut
MSN
Alex
Général
Général

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2012
Messages: 2 706
Localisation: Vaud (Suisse)

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 09:02 (2012)    Sujet du message: Suceur de sang Répondre en citant

Me gusta !! sweet !
_________________
"Et la brise légère souffla le vent d'un nouveau départ pour tous les bakas..."


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:31 (2017)    Sujet du message: Suceur de sang

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    baka fic ♥ Index du Forum -> baka fic ♥ -> Fictions -> Fiction de Weerwolf Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom